COMPTE RENDU DE L’ASSEMBLÉE GÉNÉRALE – 06/09/2017

Association de Défense Des Citoyens en Pauvreté et Précarité Énergétique

Mercredi, 6 septembre 2017

Compte rendu de l’Assemblée Générale Ordinaire

Du mardi, 8 août 2017, 18h30
14 rue de Larre 64200 Biarritz.

Rapport de gestion

Depuis novembre 2015, l’ADECIPE a été sollicitée 15 fois (7 fois par la CCAS et 8 fois par la MSD soit environ une fois par mois).

Le montant des aides accordées a été de 4120 euros soit 275 euros en moyenne par personne aidée. L’aide totale demandée par les services sociaux a été de 4320 euros. L’aide accordée a été de 4120 euros. La différence de 200 euros provient d’un accord avec les services sociaux afin que la personne concernée fasse un effort de bonne gestion.

Ces aides ont été accordées à 12 femmes et à 3 hommes (1 retraité de 66 ans, 1 divorcé de 54 ans chômeur en attente de RSA et un jeune ménage (32/25 1 enfant à charge en situation précaire CDD).
Les 12 femmes vivaient seules. 7 avaient plus de 65 ans ; 5 étaient chômeurs (25, 45, 46, 54, 56 ans dont 4 sur 5 avaient 1 ou 2 enfants à charge).

Le revenu moyen des personnes aidées était de 1023 euros et leurs charges moyennes de logement s’élevaient à 591 euros soit 58% de leur revenu.

Les charges d’énergie représentaient en moyenne 87 euros soit 20% du revenu disponible hors loyer et charges et en moyenne 8,5% de leur revenu total. Toutes avaient accumulé des impayés d’énergie pour différentes raisons (chômage pour les non retraités ; maladie et causes diverses pour les retraités). L’impayé moyen par personne s’élevait à 474 euros.

Une seule demande d’aide a été refusée en accord avec la CCAS pour un couple dont le revenu mensuel était de 3131 euros et qui était en surendettement du fait de sa gestion budgétaire dispendieuse.

Rapport financier

Un seul appel de fonds a été fait aux donateurs depuis la création de l’ADECIPE qui a apporté 7300 euros à l’ADECIPE.
Au 1er juin 2016, un premier bilan a été présenté à la première AGO.
1409 euros avaient été dépensés depuis la création de l’association dont 1351 euros pour des aides. Il restait donc en caisse 5891 euros.

Au 30 juin 2017 il restait en caisse 3739.51.
Le dernier prélèvement sur le dernier relevé disponible était l’aide de 300 euros le 24/5/2017 (voir annexe 2 ).
Depuis lors 617 euros en trois aides qui ont été accordées en juillet et aout 2017 (voir annexe 1).
Il reste donc en caisse 3122.57 euros
.

Les dépenses de l’exercice s’élèvent donc à 2768, 43 euros ce qui correspond bien aux 4120 euros d’aides accordées depuis la création de l’ADECIPE auxquelles il faut retrancher les dépenses effectuées avant le 1er juin 2016 1409 euros soit 4120 – 1409 = 2711.
La différence de 57,43 correspondent aux agios bancaires.

Il est donc nécessaire de faire un nouvel appel de fonds aux donateurs membres du Conseil d’administration que nous relayerons début septembre par une communication à la presse et dans les médias sociaux.

Perspectives

Un accord de principe a été trouvé avec le directeur de cabinet du Maire d’Anglet qui doit nous trouver deux personnes en charge de la ville (un prospecteur de fonds et un médecin à la retraite pour rencontrer les personnes et assurer les liaisons avec la CCAS et la MSD).
Le principe d’un compte séparé pour Anglet est retenu. Toute aide éventuelle d’un compte à l’autre serait soumise au CA.

Le Président constate que le quorum est atteint. L’AGO peut donc passer au vote des résolutions.

Résolutions mises au vote

  • Première résolution

L’AGO approuve le rapport moral du Président.
Votants 5 suffrages exprimés 5 voix pour : 5.
Le rapport moral du Président est approuvé à l’unanimité des présents.

  • Deuxième résolution

L’AGO donne quitus au Président pour le rapport financier.
Votants 5 suffrages exprimés 5 voix pour : 5.
Le rapport financier est approuvé à l’unanimité.

  • Troisième résolution

L’AGO autorise le Président à faire un nouvel appel de fond y compris par voie de presse sur la base précédente.
La résolution est approuvée à l’unanimité des présents.

Fait à Biarritz, le 6 septembre 2017.

Le Président,
Jean-Bernard Pinatel